Miss Paper

Pour ne pas finir au bout du rouleau, mieux vaut tourner la page...

 

Avec sa légèreté naturelle, Miss Paper apparaît soit très fine, soit à l’inverse superficielle. C’est faire bien peu de cas de sa touche créative capable de tout enchanter : couchez quelques mots sur sa peau, la voilà qui raconte une histoire ; trois traits de crayon lui suffisent pour dévoiler une esquisse. Rien n’échappe à ses talents artistiques, la preuve, elle porte même les notes de musique.

Parce qu’elle se plie aussi en quatre pour faire plaisir, les amis de Miss Paper la surnomment Cocotte ou Origami. Ils disent cela pour la taquiner, trop heureux de voir ses transformations inattendues.

Née en Chine puis ayant grandie à Bristol, la jeune femme vit désormais à Paris, avant que le vent ne la fasse s’envoler vers d’autres contrées.

Sensible à l’environnement et à l’écologie, Miss Paper a pris le pli du recyclage et ne se déplace plus qu’en prenant des rames. Malgré sa modernité, la miss délaisse volontiers la technologie des emails sans âmes pour l’élégance simple d’une lettre soignée. D’ailleurs, avec tous les mots envoyés à la nouvelle année elle ne sait jamais où donner de la tête. Il y a la période de Noël aussi qu’elle adore avec tous les cadeaux qu’emballée elle emballe.

Attention toutefois, Miss Paper n’est pas toujours aussi sage qu’une image. Ne renversez pas d’eau à côté d’elle, elle serait capable de tout boire. Mais n’allez pas la traiter de buvard, sous peine de la froisser. Vous auriez alors le plus grand mal à revenir dans ses petits papiers.

Mister Wood

Être houx n’est pas hêtre, telle est ma réponse…

 

Là où Mister Wood se pose, sa beauté brute et massive s’expose. Robuste comme un chêne, des abords rugueux et un air un peu feuillu, cette force de la nature intimide les jeunes pousses. Ajoutez à cela son caractère tête de bois.

Et pourtant, on aurait tort de juger l’arbre à son écorce, car sous celle de Mister Wood vit un cœur d’ébène non pas parce que celui-ci serait sombre, mais bien parce qu’il est noble.

Que des mésanges se posent sur lui, il reste immobile pour ne pas les effrayer. Des écureuils jouent autour, ce grand tendre les protègera la nuit venue : Mister Wood ne craint pas l’obscurité. Ni la bourrasque d’ailleurs. Quand le vent souffle cela le fait doucement bruisser.

Né dans la forêt de Sherwood, il a choisi de voyager plutôt que de rester assis dans sa canopée. Et si par hasard Mister Wood prend racine, ce n’est jamais pour bien longtemps. C’est dans son caractère : pas question de se reposer sur ses lauriers.

Mais Mister Wood a un secret qu’il n’a jamais révélé. Même s’il est prêt à faire feu de tout bois pour ceux qu’il aime, ce géant généreux redoute les flammes. Mais s’il vous plaît, ne ne le répétez pas, croix de bois, croix de fer.

Mr Wood a installé une jungle le temps d’un dîner au Musée Rodin avec Kaspia Réceptions.

Le salon du livre de Paris est terminé, mais si Miss Paper tourne la page, c’est pour raconter de plus belles histoires.

Journée de la Femme du 8 mars 2016

Miss Paper a reçu un public 100% féminin lors d’un déjeuner et d’un cocktail Kaspia Réceptions au Pavillon Presbourg.

Le jour de la Saint-Valentin, Mr Wood s’est enfin déclaré. Le tronc noué, il a offert une rose à Miss Paper.

Mr Wood & Miss Paper ont fêté Noël dans le showroom de Perspective.

 

 

showroom_Perspective_8_Noël_2015-1024x1540-644x969
showroom_Perspective_5_Noël_2015-1024x1542-644x970
showroom_Perspective_7_Noël_2015-1024x1542-644x970
showroom_Perspective_6_Noël_2015-1024x1533-644x964
showroom_Perspective_2_Noël_2015-1024x1542-644x970
showroom_Perspective_1_Noël_2015-1024x680-640x425
showroom_Perspective_4_Noël_2015-1024x1540-644x969
showroom_Perspective_3_Noël_2015-1024x1542-644x970

Les carafes, verres et gobelets à eau Vertigo sont signés Cristal de Sèvres

Mr Wood à la table d’honneur de la galerie des Cerfs du Domaine de Chantilly.

Venez découvrir cette table scénographiée par Perspective jusqu’au dimanche 20 septembre.